10-08-2022 Entraînement running

Comment savoir si je suis un coureur supinateur et quelles chaussures de running choisir ?

Comment savoir si je suis un coureur supinateur et quelles chaussures de running choisir ?
Rédaction
Par Rédaction
Equipe de rédaction

Il existe de nombreux tests fait maison, mais ne nous leurrons pas, ils ne remplacent pas le conseil d'un professionnel averti. Se mouiller les pieds, marcher et ne voir que la trace de la partie externe du pied, ne fait pas de vous un coureur supinateur. User exclusivement les chaussures sur la zone externe ne fait pas de vous un coureur supinateur. Dire "Je suis un coureur supinateur", c'est délicat et par extension, demander quelles chaussures pour supinateurs choisir, aussi. La réalité est bien plus complexe !

Qu'est-ce que cela signifie d'être un coureur supinateur ?

Un coureur supinateur est une personne qui tourne sa cheville vers l'extérieur du pied lorsqu'elle pose le pied au sol. Il s'agit d'une définition très simple et facile à comprendre, mais la réalité est bien plus compliquée. Dans le cadre d'un supinateur, il existe des cas plus ou moins graves.

Il faut bien comprendre qu'être un supinateur n'est pas synonyme de blessure ni d'être pronateur. Il y a beaucoup de coureurs supinateurs qui n'ont jamais été blessés de leur vie, et c'est en partie parce qu'il y a ce qu'on appelle des mécanismes de compensation naturels du corps qui s'adapte : compensations musculaires, rotations osseuses, renforcements de la réponse proprioceptive… Ce qui fait que malgré "l'anomalie", on fonctionne parfaitement et on ne se blesse jamais. Bien sûr, tout dépend de votre sens de la mesure, car les compensations naturelles, avec un entraînement excessif ou incorrect, avec des décompensations musculaires ou l'utilisation de chaussures de running non adaptées à nos caractéristiques, par exemple, favorisent les risques de blessure.

Coureurs supinateurs partiels

Si vous voulez connaître tous les détails techniques de votre foulée, on vous encourage à faire une étude biomécanique dynamique chez le podologue. Mais il y a peu de personnes qui sont de purs supinateurs. Et souvent, elles ne pratiquent pas la course à pied. Bien souvent, ce sont des supinateurs partiels, car le cerveau va s'efforcer d'éviter un appui du pied exclusivement sur le bord externe. Tout simplement parce qu'il connaît le risque important que comporte le fait de courir ainsi.

Les coureurs qui se mettent en supination lors de la frappe du talon, les supinateurs partiels - photo 2

Si l'on divise les phases de la foulée en trois parties, on a l'attaque du talon, l'appui du pied complet et la phase de propulsion au niveau des orteils. Du moins chez le coureur amateur à un rythme d'entraînement. Chez un coureur professionnel, c'est tout autre chose. Ce que l'on trouve le plus en clinique lorsqu'on fait des études biomécaniques, ce sont des coureurs qui ont tendance à la supination lors de la frappe du talon. C'est-à-dire :

  • Ils sont en supination lorsqu'ils posent l'ensemble du pied.
  • Mais ils sont de grands pronateurs lors de la phase de décollage.

Et à partir de là, nous pouvons trouver toutes les nuances de ce que l'on appelle les "coureurs supinateurs". Mais comme on a dit, nous trouverons difficilement un coureur purement supinateur, sur les trois phases de la marche.

Supination dans les trois phases du cycle de foulée chez les coureurs supinateurs - photo 3

Ce que nous voyons sur l'image 1, c'est une superposition d'images d'un coureur à 8 km/h. Nous pouvons voir les marques rouges sur les points d'appui : le talon, le bord externe du pied et sur le pied gauche nous pouvons voir une marque rouge au niveau du gros orteil. Cela s'explique par la compensation effectuée dans la phase de propulsion, provoquant une rotation interne de toute la jambe et du pied pour compenser la supination dans la première et la deuxième phase de la marche.

L'image 2 est le résumé superposé des appuis effectués par un coureur avec des chaussures de running qui va à 16 km/h. Comme vous pouvez le voir, il n'y a pas d'appui au niveau du talon et la tache rouge se déplace vers la zone externe de l'avant-pied (orteils III, IV et V). Ce coureur ne se plaignait de surcharges musculaires que lorsqu'il s'entraînait avec une certaine chaussure de sport.

Enfin, voici une séquence d'images d'un coureur international de haut niveau qui ne s'était jamais blessé jusqu'à ce qu'il a changé de sponsor de chaussures de course. Remarquez comment il attaque comme un grand supinateur et compense pendant l'appui par une pronation franche.

Parenthèse obligatoire. Ces images sont la propriété de Louis Henry Roche et appartiennent à une vidéo à partir de laquelle j'ai pris les images que je vous présente.

Le coureur supinateur a-t-il besoin de semelles pour courir plus efficacement et confortablement ? - photo 4

Les coureurs supinateurs ont-ils besoin de semelles spéciales ?

La réponse en général est NON. Chaque cas devrait être analysé afin d'évaluer le risque de blessure. Comme expliqué précédemment, il faut toujours évaluer les différents facteurs qui peuvent influencer les mesures préventives à prendre avec chaque coureur.

En revanche, je recommande l'utilisation de semelles pour les coureurs supinateurs :

  • Lorsqu'ils ont des antécédents de blessures récentes.
  • Lorsqu'ils ont un pes cavus associé ou en cas de jambes arquées (comme de nombreux joueurs de football).

En général, le risque de blessure dans ces profils de coureurs est très élevé, mais si nous fabriquons une semelle fantastique, puis utilisons une chaussure de running qui n'est pas adaptée à cette personne, c'est inutile d'utiliser des semelles.

Il faut prendre en compte l'ensemble de la situation : le coureur, le type d'entraînement qu'il effectue, les chaussures qu'il utilise et, enfin, la nécessité des semelles. De cette façon, nous protégeons réellement le coureur de manière efficace. Et bien sûr, le risque zéro de blessure n'existe pas.

Comment la torsion doit être dans les chaussures de running des coureurs supinateurs - photo 4

Qu'est-ce qu'on cherche dans des chaussures pour coureurs supinateurs ?

Il y a quelques années, il y avait sur le marché des chaussures de running pour supinateurs avec de véritables éléments de contrôle ajoutés aux chaussures dans la zone externe. Mais aujourd'hui ce type de chaussure n'existe plus alors que ce serait facile de la concevoir (d'ici, j'encourage le PDG de toute marque de sport qui lit cet article et veut m'engager pour ce projet.

Cependant, il existe des chaussures de running qui peuvent compenser en partie la façon dont nous courons.

La première recommandation : trouver une chaussure avec un degré assez élevé de résistance à la torsion.

En tenant la chaussure par la pointe et le talon et en tournant les deux mains dans la direction opposée, essayez de la tordre à partir du centre.

Plus le degré de supination est élevé, plus les antécédents de blessures sont importants, plus le poids est élevé, plus le terrain sur lequel vous courez est instable… plus la chaussure doit offrir de résistance à la torsion.

  • Une autre recommandation, ce serait de chercher des chaussures avec une grande base de soutien de la semelle, comme dans les modèles d'entraînement des marques telles que HOKA ou New Balance.

Chaussures avec une large base d'appui de la semelle comme HOKA ONE ONE - photo 5

  • Le troisième détail à rechercher est la densité et la résilience des différents matériaux qui composent la semelle intermédiaire et la semelle extérieure. Vous avez besoin de matériaux solides car la torsion et les charges que ces chaussures vont subir sont maximales. Ces matériaux doivent donc être beaucoup plus compacts et durables.
  • On vous recommande également de prêter attention à la géométrie/conception de la zone médiane du pied. Cette zone a pour fonction de stabiliser le genou et la cheville dans la phase de transition entre le talon et l'avant-pied. Ici, privilégiez design avec plus ou moins de rembourrage de matière pour que l'ensemble : pied - semelle intermédiaire - semelle - sol ait des points d'appui et que rien ne soit laissé de côté.

Résilience des chaussures pour un coureur à supinateur - photo 7

Ce que l'on voit dans ces deux dernières images sont des modèles que je ne recommande pas aux supinateurs.

  • Regardez les différents renforts de la tige. C'est mieux si la chaussure dispose d'un système de fixation entre l'oeillet et la semelle à l'extérieur, ou d'un élément de plus grande rigidité pour résister aux torsions (ce pourrait être par exemple les barres du logo adidas).
  • Enfin, on voit aujourd'hui des cas de coureurs supinateurs qui déforment les chaussures à l'intérieur. Un concept difficile à expliquer en quelques mots, mais qui concerne les coureurs supinateurs aux jambes courbes, et qui, en raison d'une série de faiblesses musculaires, l'impact lors de la course est transféré rapidement et brusquement vers l'intérieur du pied et la chaussure.

Les images suivantes montrent l'usure de différents types de chaussures par un coureur à supinateur.

Usure de différents types de chaussures par un coureur à supinateur - photo 8

Quelles sont les meilleures chaussures de running pour les coureurs supinateurs ?

Passons en revue une petite liste de chaussures de course qui peuvent convenir aux coureurs supinateurs :

ASICS Nimbus 24

ASICS Nimbus 24 nouvelles principales

L'ASICS Gel Nimbus 24 offre tout ce dont vous avez besoin pour améliorer votre expérience de running. La nouvelle Nimbus 24 promet plus d'énergie pour vos entraînements quotidiens. La technologie FlyteFoam Blast construit une semelle intermédiaire souple et légère, ce qui se traduit par une sensation plus souple et plus confortable à chaque séance.

ASICS Cumulus 23

ASICS Cumulus 23 principales nouveautés

L'ASICS Cumulus 23 a été conçue avec des améliorations en termes de légèreté, de flexibilité, de confort et de douceur. Cette dernière version présente une esthétique plus moderne et plus attractive, ainsi qu'un meilleur amorti et une meilleure absorption des chocs pendant la course. Un modèle qui améliore, de manière considérable, le soutien à chaque foulée, idéal pour les coureurs supinateurs.

Mizuno Wave Sky 5

Principales nouveautés du Mizuno Wave Sky 5

La Mizuno Wave Sky 5 apporte avec elle la technologie innovante MIZUNO ENERZY Core qui offre un retour d'énergie accru. Cela vous permet d'améliorer vos performances à chaque entrainement. En outre, ces chaussures de running se distinguent par leur flexibilité, leur stabilité et leur fermeté pour pouvoir courir en toute sécurité et en toute confiance, offrant un amorti maximal.

Nike React Infinity Run Flyknit 3

Nike React Infinity Run Flyknit 3 nouvelles principales

La Nike React Infinity Run Flyknit 3 suit la même identité que ses versions précédentes : légèreté, stabilité et dynamisme grâce à la structure rocker. Ces chaussures offrent un meilleur soutien pendant les différentes phases du cycle de foulée : plus de flexibilité dans la phase de décollage, une plus grande fluidité à chaque transition et un amorti accru dans chaque impact.

Brooks Adrenaline GTS 22

Principales nouveautés de l'Adrenaline GTS 22 de Brooks

La Brooks Adrenaline GTS 22 est une chaussure de Brooks Running qui offre une conduite plus douce et plus efficace pendant la course. Elle intègre l'amorti vedette de la marque, le composé Brooks DNA Loft, qui garantit une douceur et une élasticité sans précédent. Ce modèle surprend par sa polyvalence et son dynamisme, ainsi que par son confort durable.

adidas SL20.3

Adidas SL 20 3 principales nouveautés

L'adidas SL 20.3 offre un amorti optimal grâce à la présence de la technologie Lightstrike d'adidas Running. Optimisée pour gérer les sorties les plus exigeantes à des vitesses explosives, c'est une excellente option pour les coureurs supinateurs à la recherche de soutien et de légèreté à chaque foulée.

Découvrez la méthode d'entraînement de RUNNEA

Chez RUNNEA, nous combinons les connaissances des professionnels du sport avec l'intelligence artificielle pour vous proposer un plan d'entraînement et de nutrition personnalisé. Vous fixez l'objectif (commencer à courir, courir un 10 km, un marathon...) et nous vous aiderons à atteindre votre objectif. Découvrez nos courses virtuelles gratuites et essayez la version Premium, le premier mois est gratuit !

Rédaction

Rédaction

Equipe de rédaction

Une équipe composée de journalistes et de professionnels du running. Si vous souhaitez que nous écrivions sur un sujet particulier, contactez-nous!