25-02-2022 Blessures sportives

Goût de sang dans la bouche quand on court, est-ce grave ?

Goût de sang dans la bouche quand on court, est-ce grave ?
Rédaction
Par Rédaction
Equipe de rédaction

Le running apporte de grands bénéfices pour notre santé. Amélioration du sommeil, perte de poids, tonification musculaire... La liste de bienfaits est interminable. C'est pour cela que tous les jours, plusieurs personnes se mettent à la course à pied. Mais tout n'est pas rose ! Surtout quand on fait des excès... 

Si vous courez depuis un moment, vous avez certainement déjà connus certains des effets négatifs juste après un entraînement ou une course. On parle de goût de sang dans la bouche (très courant après un sprint !), de toux intense (surtout après un gros effort) ou d'un sentiment de vertige quand on s'arrête de courir tout à coup. Généralement, la fatigue y est pour beaucoup et provoque la plupart de ces symptômes. Examinons tout cela de près pour voir si les conséquences sont graves, ou non !

La toux après une course

Un goût de sang dans la bouche quand vous courez

Les coureurs s’inquiètent souvent lorsqu'ils terminent une course ou un entraînement et qu'ils sont pris par une toux soudaine. C'est peut être exaspérant voire troublant... Mais c'est tout à fait normal ! Et on peut l'expliquer scientifiquement. C'est ce que l'on l'appelle la "bronchoconstriction". Elle se produit lorsque les muscles autour des bronches se contractent involontairement à cause d'un effort intense.

Vous n'avez donc pas à vous inquiéter en principe, surtout si cela dure peu. En général, la toux disparaît lorsque l'état de fatigue diminue. Sachez que cela arrive le plus souvent à des coureurs qui débutent en running. Les poumons sont des muscles qui, avec le temps et l'entraînement, s'adaptent au niveau d'effort requis par la pratique de la course à pied. Si vous habitez dans une région froide et/ou sèche, le risque de bronchoconstriction est plus élevé.

Le goût du sang dans la bouche

C'est l'un des symptômes les plus perturbants pour les coureurs. Et pour cause... Qu'est-ce que c'est désagréable d'avoir un goût de sang dans la bouche ! Eh bien, vous serez ravis d'apprendre que ce symptôme est tout à fait inoffensif

Alors quelle est la cause du goût de sang dans la bouche ? C'est l'action des globules rouges qui libèrent des substances chimiques qui ont un goût métallique, similaire à celui du sang. On les appelle "hème" (comme hémoglobine, vous voyez ?) et elles sont principalement composées de fer : d'où le goût métallique.

Ces substances entrent en action lorsque le niveau d'effort physique dépasse les habitudes de votre corps et que vous vous épuisez. Si cela vous arrive souvent, consultez tout de même votre médecin. Ou levez un peu le pied ! Vous pouvez lire l'article ou écouter tranquillement son podcast !

Le nez qui coule

Goût de sang dans la bouche quand vous courez

Contrairement aux symptômes précédents, le nez qui coule est beaucoup plus fréquent. C'est dû à une affection nasale qu'on appelle la "rhinite de l'effort".

Les études démontrent qu'elle est provoquée lorsque l'air est très sec. Ou quand des particules de poussière ou de pollen provoquent un écoulement nasal excessif. Naturellement, cela arrive plus souvent dans des climats froids ou là où les niveaux de pollution sont élevés. Pas d'inquiétude dans tous les cas, tant que c'est ponctuel.

Vous avez probablement remarqué que cela n'arrive jamais lorsque vous courez sur un tapis de course, mais seulement en plein air. 

Vous pourriez être intéressé : Calculez votre VMA pour progresser en running

Un sentiment d'incontinence 

Combien de fois avez-vous eu envie d'aller aux toilettes en pleine séance de running ? Et on ne parle pas de la petite commission, mais de la grande. Eh bien, c'est tout à fait logique, puisque lorsqu'on court, on secoue nos intestins. Comme on se contente rarement de courir seulement 15 minutes, la machine doit se décompresser à un moment donné. Et il vaut mieux perdre quelques secondes sur le chrono qu'un intestin !

Comment éviter ces désagréments quand on court ?

Analysez ce que vous mangez avant de courir. Évitez le sucre, les aliments riches en fibres et la caféine juste avant d'aller courir. Ils accélèrent le processus de digestion. Mangez plutôt d'autres aliments plus sains, en particulier des légumes et des fruits.

Démangeaisons après avoir couru

Après une sortie longue, il est fréquent de ressentir des démangeaisons dans tout le corps, surtout au niveau des jambes.

Faut-il s'inquiéter ?

Voici donc la cause de cette démangeaison après avoir couru : les capillaires proches de la surface de la peau s'ouvrent en plein effort physique. Le flux sanguin augmente et active les nerfs situés près des capillaires. Alors le cerveau interprète ce phénomène comme une démangeaison.

Si les symptômes deviennent trop agressifs, plus qu'une simple démangeaison passagère, consultez votre dermatologue dès que possible.

Avoir du mal à se concentrer

Quand on termine sa séance, qu'on se repose et que le corps se refroidit, on peut souffrir de difficultés à se concentrer. Encore, pas de stress ! Ce symptôme, tout comme les précédents, est tout à fait courant et inoffensif.

C'est généralement dû au fait qu'après une séance de sport, votre cerveau est à court de glycogène. Celui-ci agit comme le carburant du cerveau, pour vulgariser. Mais en courant, vous épuisez vos réserves. C'est pour cela qu'en marathon ou en ultra distance, on prend des gels énergétiques et des boissons isotoniques. Pour s'assurer que votre corps ne manque pas de gasoil !

Alors petite conclusion pour la route : si vous ressentez l'un des symptômes décrits dans cet article, ne vous inquiétez pas. À moins qu'ils deviennent persistants ou récurrents, auquel cas il faudrait consulter votre médecin..

Rédaction

Rédaction

Equipe de rédaction

Une équipe composée de journalistes et de professionnels du running. Si vous souhaitez que nous écrivions sur un sujet particulier, contactez-nous!