02-09-2021 Entraînement running

Comment préparez-vous votre corps et votre esprit pour une grande course ?

Comment préparez-vous votre corps et votre esprit pour une grande course ?
  • Facebook Icon
  • Twitter Icon
  • Whatsapp Icon
Rédaction
Par Rédaction
Equipe de rédaction

Le mois de septembre approche, et bien que cela signifie un retour à la routine quotidienne, la bonne nouvelle est que... les courses de la rentrée arrivent enfin ! Nous les attendions avec impatience, et c'est le meilleur moment pour souligner l'importance de bien se préparer physiquement et mentalement aux prochains défis sportifs. Chez RUNNEA, nous remettons donc au goût du jour le concept de running mindfulness.

Simone Biles fut un exemple clair de comment un blocage mental peut affecter la compétition, lors des JO de Tokyo de 2020. Une crise d'angoisse a contraint l'athlète américaine à se retirer de la compétition.

Comment préparez-vous votre corps et votre esprit pour une grande course, ASICS

Les athlètes d'élite y sont habitués, mais le cas de Simone Biles est plus fréquent qu'on ne le pense. Cette exigence excessive de soi et cette pression mal gérées peuvent entraîner l'apparition d'insécurités, de peurs et d'épisodes de stress qui conduisent à un blocage mental et à un effondrement physique qui empêchent l'athlète de bien performer. Ce phénomène ne se limite pas aux athlètes d'élite, qui sont peut-être plus susceptibles d'en souffrir, mais ils peuvent également avoir lieu chez les coureurs amateurs.

L'esprit du coureur : utilisez votre cerveau pour améliorer vos objectifs

Ainsi, il va sans dire que l'équilibre entre la partie mentale et la facette physique est vital pour la progression de tout type de coureur.

Lorsque vous enfilez une paire de chaussures de running et que vous allez courir, vous avez l'intention de faire de votre mieux. Mais une bonne condition physique ne suffit pas pour mettre des ailes à vos pieds et atteindre vos objectifs. Ce que vous pensez et ressentez pendant que vous courez a une grande influence sur vos performances.

C'est ce qu'affirme le Dr Jeff Brown, psychologue en chef du marathon de Boston.

Comment préparez-vous votre corps et votre esprit pour une grande course, coureurs ?

On peut en conclure que l'esprit est notre grand allié pour atteindre nos objectifs et nous dépasser, mais que, notre mental peut aussi devenir notre pire ennemi.

Si nous sommes capables de mieux contrôler les pensées et les émotions que nous ressentons à chaque entraînement, nous pourrons améliorer nos propres résultats et plus rapidement.

"Si vous planifiez méticuleusement votre charge de travail en vitesse et en endurance, vous devez également accorder une grande importance aux aspects mentaux de votre plan d'entraînement".

L'importance de l'entraînement invisible va au-delà de l'application des jours de repos nécessaires, du soin apporté à votre alimentation et de votre bonne hydratation. Il est nécessaire que notre esprit soit notre meilleur allié, et non l'inverse !

Comment intégrer le running mindfulness dans votre plan d'entraînement?

Comment appliquer le running mindfulness dans notre préparation physique, pour atteindre nos objectifs sportifs ? Chez RUNNEA, nous avons déjà parlé de l'impact positif de la pratique du sport, et en particulier du running, sur le bien-être mental.

Comment préparez-vous votre corps et votre esprit pour une grande course, la pleine conscience

D'ailleurs, ASICS a mené une étude pionnière avec sa carte mondiale de l'élévation, établie grâce à son outil innovant ASICS Mind Uplifter. La conclusion ? Le running est capable d'améliorer de 10 % la décharge émotionnelle d'un coureur.

Le running mindfulness vous permet de vous entraîner en fonction de votre état d'esprit. C'est-à-dire appliquer un type d'entraînement spécifique en fonction de ce que vous ressentez physiquement et mentalement :

  • Jours avec un faible moral : courses douces de 10 km maximum, en courant plus par sensations que par rythme, et sans être aussi conscient du temps.
  • Jours où vous cherchez l'inspiration pour résoudre des problèmes : courtes séries à des rythmes plus rapides.
  • Jours de stress et de pression élevés : séries de courses rapides et entraînements exigeants où l'on se vide complètement et où l'on a le sentiment d'avoir bien fait ses devoirs.

Appliquez la pleine conscience à votre plan d'entraînement ! Utilisez votre état d'esprit pour courir en pleine conscience dans chaque type d'entraînement et faites ressortir tout votre potentiel pour arriver dans un état optimal le jour de la compétition.

Rédaction

Rédaction

Equipe de rédaction

Une équipe composée de journalistes et de professionnels du running. Si vous souhaitez que nous écrivions sur un sujet particulier, contactez-nous!